Avec Wargroove, Chucklefish reprend les terres laissées en friche par la série Advance Wars


Depuis près de 9 ans que la série connue ici sous le nom de Advance Wars est en dormance, mais bien des joueurs ne l’ont pas oubliée. Développée depuis les années 1980 par Intelligent Systems, cette série de jeux de stratégie tactique tour-par-tour a connu ses meilleurs jours et une localisation pour les marchés occidentaux pour la Game Boy Advance au milieu des années 2000. C’est probablement pour répondre à ce segment de marché aux besoins mal desservis depuis trop longtemps que Chucklefish Games a conçu Wargroove. D’ailleurs, sur le site même du jeu — qui vaut le détour soit dit en passant — Chucklefish compare son projet à cette série éditée oubliée par Nintendo en affirmant qu’il s’agit d’une nouvelle approche «moderne» aux sentiers défrichés par Advance Wars (traduction libre de l’anglais) :

«Cette reformulation des normes [établies par Advance Wars] est au goût du jour : Wargroove offrira des images de résolution plus élevée, la possibilité de jouer en ligne et même la capacité de modifier l’expérience en jeu (mod). De plus, nous comptons innover avec de nouvelles fonctions jusqu’ici jamais exploitées par ce type de jeu, mais nous y reviendrons plus tard».

Le rédacteur aurait pu aussi ajouter qu’il s’agit d’une refonte médiévale de Advance Wars puisque cette dernière mettait en vedettes tanks, avions et cuirassés. En outre, les combats pourront être menés sur terre, mer et même dans les airs.

La comparaison peut aussi être opérée avec la série Fire Emblem puisque le joueur doit «découvrir la personnalité et les motifs qui animent les généraux qu’il dirige lors des batailles».

Avec Wargroove, Chucklefish promet :

  • Un mode «histoire» où le joueur est appelé à personnifier l’un des douze généraux de l’une des quatre factions en jeu
  • Un mode «escarmouches» en ligne ou multijoueurs local doté de règles à personnaliser pour une joute rapide regroupant jusqu’à 4 joueurs
  • Un éditeur de cartes et de campagnes pour créer son propre champ de bataille

Du reste, les artisans attachés à ce projet promettent d’autres surprises devant être dévoilées par l’entremise du blogue officiel (sur le site officiel de Wargroove). Espérons que le produit final soit à la hauteur, sinon la faim tenaillant les amateurs du genre n’aura été qu’aggravée par la promesse jamais tenue d’un banquet festif. Wargroove doit être commercialisé au courant de l’année 2017 pour la Nintendo Switch, la Xbox One et les ordinateurs personnels (Windows, macOS).

Sources : compte YouTube de Chucklefish Games/Polygon/Wargroove.com

Précédent L'application Contrôle parental Nintendo Switch est offerte pour téléchargement
Prochain Le DG de Nintendo du Canada répond aux questions de La Presse & Les affaires

Articles suggérés

Konami titille les joueurs avec du contenu supplémentaire pour Super Bomberman R