Super Mario Run : ce que Nintendo a dévoilé sur le premier jeu Super Mario pour mobiles


Super Mario Run icône

La dernière conférence en date du géant américain Apple débutait comme débute toutes les conférences d’Apple. Une vidéo pour peaufiner les relations publiques de la compagnie, les journalistes se faisaient baratiner de bons sentiments, de l’utilité sociale des différents appareils de la compagnie : iPad à l’école, iPad et Apple Watch en santé, etc. Mais, le cours des choses à soudain changer. Tom Cook, cède la scène à Shigeru Miyamoto pour qu’il présente le prochain jeu mobile de Nintendo : Super Mario Run. Et voilà, Mario sur iPhone qui court vers la droite. Mario qui piétine des Goomba sur iOS. Le parterre de journalistes n’y croyait pas alors que les amateurs s’enflammaient sur Twitter. Le pari de Nintendo était gagné : attirer l’attention du monde entier sur le premier jeu mobile mettant en vedette sa mascotte, le plombier moustachu, héros des princesses du Royaume des Champignons. Apple, elle, se frotte les main. Mario, en exclusivité sur iPhone et iPad pour le temps des fêtes 2016. Mais outre l’opération marketing, que doit-on retenir de ce tour de force ?

Super Mario le courseur

Dans le jeu Super Mario Run, le plombier s’élance automatiquement vers la droite. Pendant cette course, le joueur contrôlera le personnage en appuyant sur l’écran de son appareil mobile pour le faire sauter puis ré-appuyer pour en contrôler l’atterrissage. Des blocs parsemant le niveau feront changer la direction de la course où retarderont un temps l’avance du plombier pour donner le temps au joueur d’évaluer les prochains obstacles à franchir. Durant la présentation, Miyamoto rappellera le but recherché par l’approche simplifiée du jeu de plateforme : initier de nouvelles personnes aux jeux de la compagnie tout en les familiarisant aux diverses franchises qu’elle cultive savamment depuis les années 1980. « Super Mario a toujours su évoluer au gré des nouvelles plateformes de jeu. Et, pour la toute première fois, les joueurs pourront s’amuser avec un jeu Super Mario à part entière en jouant d’une seule main. Ils auront ainsi le loisir de jouer dans le métro, ou encore mieux selon moi, en mangeant un hamburger. » L’application fonctionne en mode portrait seulement.

Une bande-annonce (en tête de cet article) illustre à merveille les modifications apportées par Nintendo au concept Super Mario pour l’adapter aux appareils mobiles. Des images ont été subséquemment distribuées par la compagnie kyotoïte aux médias pour illustrer le propos.

Cliquez sur les images pour consulter les fichiers de grande taille

Une exclusivité Apple… pour le moment

Il n’en fallait pas moins pour que le cours de l’action de Nintendo reparte à la hausse. Souvenons-nous des sommets atteints par ce titre financier en juillet alors que la folie Pokémon Go sévissait un peu partout sur la planète… jusqu’à ce que Nintendo ne décide de calmer les marchés en rappelant qu’elle ne profitait que très indirectement de l’engouement suscité par ce jeu développé et mis en marché par Niantic? Avec Super Mario Run, cependant, Nintendo sera le maître d’œuvre du déploiement de l’application. À commencer par le choix de la plateforme sur laquelle Mario se traduira en tout premier lieu : iOS. Le père de Mario, Shigeru Miyamoto explique ainsi le raisonnement derrière l’exclusivité temporaire sur plates-formes Apple (en traduction libre de l’anglais) : «nous proposerons une version Android plus tard, mais pour nous, l’iPhone et son système d’exploitation iOS, sont tout indiqués par leur stabilité. Et [à force de travailler avec Apple] nous nous sommes rendus compte que nous partagions les mêmes philosophies de design quant à la simplicité de l’interface utilisateur. Nous nous entendons bien avec Apple.»

Il semble que contrairement à Miitomo, Super Mario Run ne sera pas une application gratuite au contenu payant. Les joueurs pourront télécharger une portion de Super Mario Run pour en profiter gratuitement, mais ils devront se procurer le jeu à un coût fixe. Nous attendons le lancement de l’application iOS pour le mois de décembre prochain. Que cette application soit attendue de pied ferme par les actionnaires de Nintendo et l’industrie vidéoludique ne fait aucun doute. Certains analystes consultés par la presse spécialisée depuis l’annonce de mercredi prédisent que Super Mario Run pourrait être téléchargée plus d’un milliard et demi d’appareils dans les prochaines années.

Source : Nintendo du Canada/Telegraph.co.uk/MyNintendoNews.com

Précédent L'accessoire Pokémon GO Plus sera lancé sur le marché le 16 septembre
Prochain La vignette Nintendo Minute de cette semaine s'attarde à Paper Mario: Color Splash

Articles suggérés

Konami titille les joueurs avec du contenu supplémentaire pour Super Bomberman R