La Nintendo Switch sera lancée le 3 mars au coût de 399 $ – Plus de 80 jeux sont en préparation


Enfin! Nous y sommes. Nintendo a livré ses secrets hier soir et nous en savons un peu plus (mais pas encore assez) sur sa prochaine console de salon, la Nintendo Switch. Allons-y avec le prix : 399 dollars ($) canadiens pour la console. Deux emballages seront simultanément offerts aux amateurs le 3 mars prochain, et ce, au même prix : le premier un comprend une Nintendo Switch avec une paire de manettes JoyCon grises et le second, plus colorée, comportant une manette JoyCon bleue et l’autre rouge.

 

Nintendo Switch avec JoyCon grises

Nintendo Switch Neon

L’emballage du produit comprendra les composantes suivantes à son lancement :

  • La console Nintendo Switch
  • Les deux modules/manettes JoyCon
  • La coquille JoyCon Grip permettant de synchroniser et regrouper les deux JoyCon une fois détachés de l’écran
  • Un socle afin de recharger la console et la relier au téléviseur
  • Un câble HDMI et un câble d’alimentation

La caractéristique unique de la console est cependant sa mobilité. Vous pourrez jouer à vos jeux autant sur l’écran de votre télé (une fois au repos dans le dock prévu à cet effet) ou lorsque vous êtes en déplacement. Plusieurs de ses logiciels peuvent aussi être contrôlés avec un seul JoyCon, ce qui permet notamment de jouer à deux personnes en détachant les deux modules juchés de chaque côté de l’appareil en question. Jusqu’à huit consoles Nintendo Switch peuvent être reliées par une connexion Wi-Fi, ce qui rend l’appareil particulièrement intéressant pour les jeux locaux à plusieurs. La vidéo générée par la Nintendo Switch est en haute définition : 720p en mode portatif et 1080p lorsque reliés au téléviseur.

Explication et fonctions de la Nintendo Switch

Les détails techniques

Même si l’entreprise n’a pas choisi de détailler les composantes internes de la Nintendo Switch (elle ne l’a pas fait non plus pour la Wii et la Wii U), certaines bribes d’informations ont été communiquées afin de répondre aux questions les plus pressantes. De prime abord, l’appareil sera muni d’une mémoire interne de 32 Go pour le stockage d’informations (système d’exploitation, les jeux et les fichiers de sauvegarde). Cependant, il sera possible d’ajouter de la mémoire par le truchement de cartes microSD conventionnelles (jusqu’à 2 To). Il est cependant très important de noter que la console ne nécessite pas une mémoire de stockage aussi extensive que la Xbox One ou la PS4 puisque celles-ci requièrent l’installation complète du jeu sur le disque dur interne de la console avant de pouvoir y jouer. La Nintendo Switch pourra tout simplement lire les informations à partir de la carte de jeu comme c’était le cas pour la Super NES il y a deux décennies déjà. En outre, nous savions déjà que Nvidia a conçu la puce graphique à l’intérieur de la console, mais il n’en fut pas question lors de la conférence du 12 janvier.

Les modules JoyCon peuvent se détacher pour constituer deux manettes complètement indépendantes l’une de l’autre. Elles sont munies de plusieurs gadgets : un accéléromètre, un gyroscope et une caméra infrarouge (JoyCon droit) afin de reproduire la fonction de détection des mouvements caractéristiques aux manettes Wii. Ces fonctions sont d’ailleurs exploitées plus intensivement par certains nouveaux jeux développés par l’entreprise : 1-2-Switch pour animer les rassemblements entre amis (suivant la tradition de Wii Party U, Mario Party et Nintendoland) et le jeu de combats aux relents déjantés, ARMS. De plus, l’écran de 6,2 po est doté de récepteurs tactiles tout comme le sont la plupart des téléphones intelligents de nos jours. Contrairement à la technologie résistive de l’écran tactile de la Nintendo DS, 3DS et du GamePad de la Wii U, la Nintendo Switch pourra déterminer si vous appuyez à plus d’un endroit en même temps sur l’écran.

Caractéristiques techniques Switch

L’autonomie de la Nintendo Switch dépendra nécessairement des ressources graphiques sollicitées par le jeu. Nintendo affirme que la pile a une autonomie standard pouvant entre 2 h 30 et 6 h. Heureusement, la console est dotée d’un port USB-C pour une recharge rapide et efficace durant un peu plus de 30 minutes. Autre primeur pour Nintendo, la Switch n’est pas verrouillée géographiquement, le joueur pouvant ainsi se procurer et jouer à un logiciel acheté ailleurs dans le monde. Finalement, la console est munie de moteurs haptiques pour faire vibrer la console et cette fonction semble particulièrement poussée puisque la compagnie affirme qu’il s’agit du premier appareil doté de capacités vibratoires de «haute définition».

Une gamme complète d’accessoires

D’autres accessoires seront mis en vente dès le 3 mars prochain, à commencer par la manette Nintendo Switch Pro (prix suggéré de 89,99 $ CAN), une manette aux lignes et aux fonctions plus traditionnelles. Ceci dit, la Pro est néanmoins munie des mêmes fonctions de détection de mouvement et un lecteur NFC permettant de balayer les figurines amiibo. La compagnie prévoit aussi amener sur le marché des paires de JoyCon additionnelles pour que les amateurs puissent se distraire à plusieurs devant l’écran de téléviseurs : le prix demandé est de 99 $ CAN.

La manette Pro pour la Nintendo Switch. Cliquez sur l’image pour visionner le fichier de grande taille

Paire de manettes JoyCon pour la Nintendo Switch
Paire de manettes JoyCon supplémentaires pour la Nintendo Switch

Il sera aussi possible de se procurer un socle supplémentaire si le joueur veut rattacher sa console à plusieurs téléviseurs sans jamais déménager l’attirail de câbles et le bloc d’alimentation.

Un abonnement payant pour les services en ligne

La firme de Kyoto suivra la tendance établie depuis quelques années déjà par ses deux grandes rivales (Microsoft et Sony) : tarifer l’accès à son infrastructure multijoueur en ligne. Ce service sera lancé durant les prochains mois, mais il sera gratuit jusqu’à l’automne. Cette période de grâce permettra à la compagnie de roder son infrastructure tout en donnant aux joueurs une période d’essai gratuite pour se faire une tête.

L’abonnement débloquera mensuellement l’accès à un ou plusieurs jeux NES ou SNES remanié(s) pour y inclure des fonctions multijoueurs en jeu. De plus, une application mobile sera mise en branle pour que les joueurs puissent discuter en jeu, une autre fonction que l’abonnement payant permettra de déverrouiller. Des promotions et des réductions sur des jeux pourront aussi être offertes pour les abonnés, spécifie-t-on dans la documentation du site Internet mis sur pied à cet effet.

Plus de 80 jeux en développement

La présentation d’hier a permis de donner un aperçu de la ludothèque en préparation pour la console. Une vidéo a d’ailleurs été préparée dans cette perspective.

D’ailleurs le communiqué de presse diffusé en journée fait état de l’appui que Nintendo a su générer de la part des compagnies d’édition oeuvrant au sein de l’industrie :

«La Nintendo Switch aura l’appui d’éditeurs tiers de réputation mondiale, dont Activision Publishing Inc., Electronic Arts, Take-Two Interactive, Ubisoft, Warner Bros. Interactive Entertainment et des éditeurs japonais de marque. Certains éditeurs, comme Bethesda Softworks, en seront à leur première collaboration avec Nintendo. Les joueurs se réjouiront de voir d’importantes franchises sur la Nintendo Switch, EA SPORTS FIFA, The Elder Scrolls, NBA 2K, Minecraft et bien d’autres.»

La liste des jeux pour le lancement de la console ainsi que pour le printemps 2017 a été précisée:

Lancement (3 mars 2017)

  • The Legend of Zelda: Breath of the Wild (Nintendo)
  • Super Bomberman R (Konami)
  • 1-2-Switch (Nintendo)
  • The Binding of Isaac: Afterbirth † (Nicalis)
  • Just Dance 2017 (Ubisoft)
  • Skylanders Imaginators (Activision)

Mois de mars

  • Has Been Heroes (Gametrust)
  • Disgaea 5 Complete (NIS America)
  • FAST RMX (Shin’en)
  • Puyo Puyo Tetris (SEGA)
  • Snipperclips – Cut it Out! (Nintendo)

28 avril

  • Mario Kart 8 Deluxe (Nintendo)

Printemps 2017 

  • ARMS (Nintendo)
  • Sonic Mania (SEGA)
  • RIME (Tequila Works)
  • Shovel Knight (Yacht Club Games)
  • Stardew Valley (Chucklefish Games)

 

 

Échéancier Nintendo Switch 2017

 

Précommandes nécessaires

Durant la conférence, les intervenants n’ont eu de cesse de répéter que les stocks pour le lancement de la Nintendo Switch seraient limités. La plupart des détaillants nord-américains, dont Best Buy, EB Games, Amazon et Walmart, ont ouvert leur carnet en matinée pour finalement les refermer quelques heures plus tard, leurs premiers inventaires déjà écoulés. Il faudra voir d’ici quelques semaines si d’autres stocks leur sont alloués.

Source : Nintendo of America/Nintendo du Canada

Précédent Project Octopath Traveler, un jeu de rôles à la facture insolite
Prochain Avec la Switch, Nintendo ne ramènera pas StreetPass et Miiverse

Articles suggérés

Konami titille les joueurs avec du contenu supplémentaire pour Super Bomberman R