Comme un boss! À Hawaii… dans les années 1980. C’est Shakedown: Hawaii


Shakedown: Hawaii est une triste histoire. Pour se livrer à une vie de débauche et de crimes, le protagoniste a sûrement été victime de négligence/viol/maltraitance/rires dans la cour de récré lorsqu’il était tout jeune. On ne le saura jamais. Certains comparent ce nouveau titre de l’équipe ayant réalisé Retro City Rampage à la série Grand Theft Auto, mais en 2D. La bande-annonce diffusée lors de la présentation Nintendo Switch Nindies Showcase fait davantage penser à Contra, cependant. Vblank semble timorée à ce sujet. Est-ce une suite à son jeu à monde ouvert 8-bit paru sur PC, Wii, appareils Android et tutti quanti? La comparaison semble raisonnable, mais les créateurs disent que la formule a été modifiée. Exit les référents culturels étasuniens autant que faire se peut. Ladite bande-annonce est agrafée en tête d’article.

Il s’agit pourtant d’un jeu d’aventures à monde ouvert, mais cette fois-ci reprenant l’esthétisme 16-bit. D’ailleurs, le jeu roulera sa bosse pour la Nintendo Switch, mais aussi pour la Nintendo 3DS. Cette fois-ci, le joueur sera présenté avec la tâche d’infiltrer le crime organisé, bâtir son empire et, à terme, prendre contrôle des îles de l’archipel tropical.

Le webzine Polygon a téléversé cette vidéo de 25 minutes du jeu en action.

Pour l’instant, Vblank estime le prix de Shakedown: Hawaii à 15 $ USD. Il faudra donc s’attendre à payer autour d’une vingtaine de 20 $ canadiens lorsqu’il nous sera proposé sur la Nintendo eShop d’ici la fin de l’été 2017.

Source : Vblank/compte YouTube de Nintendo/Polygon

Précédent Avec Mr. Shifty en préparation pour la Switch, peut-on dire Mr. Swifty? OK, je sors.
Prochain Rogue Trooper: Redux, un rematriçage complet du jeu de tir paru en 2006

Articles suggérés

Konami titille les joueurs avec du contenu supplémentaire pour Super Bomberman R