10 faits à savoir sur la version Nintendo Switch de Skyrim Special Edition


Vous êtes excités à l’idée de jouer à The Elder Scrolls V: Skyrim Special Edition sur le pouce ? Et ce, probablement au lancement de la Nintendo Switch ? Nous aussi. C’est pourquoi nous avons dressé une liste des 10 faits à savoir sur la version Nintendo Switch de Skyrim Special Edition.

Cliquez sur la vidéo pour la visionner. Si vous préférez toutefois lire le texte, voici le monologue retranscris.


10 faits sur la version Nintendo Switch de Skyrim Special Edition

Lors de la courte aguiche du 20 octobre dernier, Nintendo a levé le voile un tant soit peu sur sa prochaine console, la Nintendo Switch.

Et si l’emphase portait sur les caractéristiques de l’appareil (sa portabilité, son apparence, les manettes détachables, le retour des cartouches), l’entreprise a quand même montré quelques jeux qui pourraient être offerts l’an prochain.

L’édition spéciale de The Elder Scrolls V: Skyrim faisait partie du lot, et ce, à la surprise générale.

Bethesda Softworks n’a cependant pas voulu confirmer qu’elle comptait adapter l’édition spéciale de Skyrim pour la Switch, mais nous savons tous que Nintendo n’aurait jamais utilisé Skyrim pour promouvoir l’arrivée de sa nouvelle console si tel n’était pas le cas.

Mieux encore, les fuites vérifiées par les journalistes crédibles de la presse spécialisée valident toutes l’arrivée de Skyrim pour la Nintendo Switch.

Alors, sans plus tarder, voici donc 10 faits sur la version Nintendo Switch de The Elder Scrolls V: Skyrim Special Edition.

10

L’édition spéciale comprend toutes les extensions.

Skyrim a vu jour en novembre 2011 sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3.

Depuis, Bethesda a commercialisé 3 extensions pour son jeu de rôles : Dawnguard, Hearthfire et Dragonborne.

L’édition spéciale, elle, nous est arrivée le 28 octobre 2016 pour Windows, Xbox One et PlayStation 4 comprend donc le jeu de base et ses trois extensions.

Ce qui veut dire que nous aurons droit à tous les scénarios et tout le contenu créé et édité par Bethesda pour le dernier chapitre de sa série culte. Vous pourrez donc arpenter les terres accidentées de Bordeciel durant des centaines d’heures sans jamais vous ennuyer.

9

Pas de nouveau contenu.

À l’arrivée de Dragonborne, Bethesda a cessé d’ajouter du contenu à Skyrim.

L’édition spéciale pourrait être considérée comme étant l’édition définitive de ce jeu qui s’est écoulé à plus de 20 millions d’exemplaires.

Ne vous attendez donc pas à de nouvelles quêtes, de nouveaux personnages ou de nouveaux sortilèges. Niet, nada, nee. C’est non.

8

De meilleures performances.

Contrairement à la version originale, l’édition spéciale de Skyrim tourne sur un moteur 64-bit et non 32-bit.

Ainsi, le jeu peut maintenant tirer avantage de la puissance augmentée des nouvelles consoles.

Les premières impressions sont positives à cet égard : le jeu est plus stable et l’animation est beaucoup plus fluide surtout lorsqu’il y a beaucoup d’objets en même temps à l’écran.

Ce qui nous mène au numéro :

7

Des graphismes améliorés.

Vous avez vu? Une image vaut mille mots. Le rematriçage réussit bien Skyrim. Les personnages et les objets n’ont peut-être pas été remodelés, mais les textures ont été remplacées par des images de haute résolution.

De plus, l’éclairage et les effets de particules ont été revus pour en perfectionner l’aspect. Et lorsque vous regarderez les montagnes au loin, vous vous apercevrez qu’elles ne scintillent plus en vous déplaçant.

Est-ce que la version pour la Nintendo Switch sera aussi visuellement attrayante que celles pour la PS4 et la Xbox One? Nul ne le sait puisque nous ne savons pas si la Switch rivalise de puissance avec ces deux consoles. Il faudra se montrer patient durant les prochains mois.

6

Du contenu généré par les joueurs.

La version Windows de Skyrim a toujours eu un avantage sur les versions éditées pour les consoles. Le joueur pouvait ajouter du contenu généré par d’autres joueurs pour modifier l’expérience de jeu : Les mods. Les fameux mods!

Des personnages féminins aux minois revus et corrigés, des options de chevelures plus élaborées, de nouveaux personnages, des améliorations graphiques et j’en passe. Avec l’édition spéciale du jeu, même les versions consoles ont accès au catalogue des mods.

À moins que Nintendo n’édicte des règles trop strictes sur le contenu généré par les joueurs, la version Switch pourrait elle aussi comporter cette fonctionnalité très appréciée qui a l’avantage de prolonger la durée de vie du logiciel.

5

Sortie prévue au lancement de la Nintendo Switch?  Non, le jeu sera dès nôtres à l’automne 2017 (modifié le 1e février 2017)

Et bien, nous ne le savons pas pour l’instant. Selon Laura Kate Dale, la journaliste à la source de toutes les fuites concernant la nouvelle console de Nintendo, Bethesda aurait l’intention d’offrir Skyrim Special Edition au lancement de la console, pas après.

Si c’est le cas, nous pourrions donc jouer à Skyrim sur Switch en mars 2017. Pas avant.

4

Skyrim en mode portatif.

La nature mobile de cette console de salon en fait sa force. Imaginez un peu. Skyrim dans le bus. Skyrim chez le dentiste. Skyrim pendant le souper chez ses beaux-parents. Yé!

Dans une entrevue livrée cette semaine au site Glixel, Todd Howard, le réalisateur de la série The Elder Scrolls, a affirmé : «Le jeu est le même, que ce soit lorsque la console est branchée au téléviseur ou sur l’autre écran, soit celui de la console».

La seule différence? L’image sera diffusée en 1080p sur l’écran de votre téléviseur HD et en 720p sur l’écran de la console. C’est tout.

3

Des trophées et l’intégration Miiverse.

Là encore, nous ne pouvons que spéculer. La Wii U n’était pas dotée d’une interface permettant de débloquer des trophées, des succès.

Les versions Windows, PS4 et Xbox One comportent toutes cette fonction permettant au joueur de documenter sa progression. Est-ce que l’interface de la Switch le permettra? Nous l’espérons.

Même son de cloche quant à l’intégration du réseau social Miiverse que Nintendo a introduit en 2012. Nous en aurons le cœur net le 12 janvier prochain alors que la compagnie prévoit lever complètement le voile sur sa nouvelle console durant un évènement tenu au Japon.

2

Un jeu vendu à plein prix.

Lorsqu’un éditeur propose une version bonifiée d’un vieux jeu, il en réduit normalement le prix. Mais avec l’édition spéciale de Skyrim, ce n’est pas la stratégie que Bethesda a retenue.

Avec l’importante rénovation des graphismes, l’inclusion de MODS et l’amélioration des performances générales, la compagnie pense que le jeu en vaut la chandelle et que la chandelle vaut au minimum de 60 à 70 $ Ne vous attendez donc pas à un prix réduit pour jouir de Skyrim sur le pouce.

1

Des contrôles adaptés à la Nintendo Switch.

S’il faut tirer un enseignement de la vidéo du 20 octobre, c’est que la prochaine console de salon signée Nintendo sera polyvalente. Vous pouvez manipuler les contrôles comme bon vous semble.

Les manettes Joy-Con se détachent de l’écran et peuvent être tenues indépendamment l’une de l’autre. Avec l’accessoire Joy-Con Grip, vous pouvez les regrouper pour en faire une seule et même manette.

Et dans le cas du segment démontrant Skyrim, le joueur utilise une autre manette à la facture plus traditionnelle. La manette Switch Pro.

Il sera donc très facile pour vous de choisir la manière que vous préférez pour contrôler votre personnage et naviguer à l’intérieur de l’interface.

Précédent Nintendo vous invite au musée Grévin de Montréal pour le lancement de Super Mario Maker 3DS
Prochain Rumeurs : l'itération 2017 de la série Skylanders pourrait être annulée

Articles suggérés

Konami titille les joueurs avec du contenu supplémentaire pour Super Bomberman R